Méthode Catalyse : Outils de diagnostic, d’évaluation et d’observation accessibles aux acteurs locaux du développement territorial durable

Focus-Catalyse-Oct-2007La méthode Catalyse propose des outils de diagnostic, d’évaluation et d’observation accessibles aux acteurs locaux du développement territorial durable. Ces outils sont utiles pour élaborer des projets de développement pertinents, pour gérer efficacement ces projets, puis pour les évaluer et pour apprécier leur impact.

Destinés aux acteurs du développement durable, ces outils respectent et favorisent les principes de participation, d’approche globale et de partenariat. Ils facilitent la mobilisation de partenariats de développement constitués de professionnels travaillant dans des services publics, des organismes privés et de bénévoles actifs dans des associations. Ils garantissent une animation participative du partenariat.

Pour réaliser des outils accessibles et utiles aux acteurs, Catalyse adapte des méthodes fondamentales et des instruments génériques de large applicabilité. Ce sont des méthodes d’analyse statistique et spatiale des données, des protocoles de gestion de projet et d’évaluation, des bases de connaissances, des systèmes d’édition scientifique et technique, des systèmes d’information géographiques, qui utilisent les technologies de l’information et de la communication. Catalyse utilise notamment les logiciels conviviaux conçus pour les chercheurs en sciences humaines et sociales qui ont été réalisés par

l’équipe de recherche en intelligence territoriale de ThéMA :

  • Le logiciel Pragma de dépouillement quantitatif d’enquêtes ;
  • Les logiciels Anaconda et Nuage d’analyse qualitative des données, qui combinent analyse factorielle des correspondances et classification ascendante hiérarchique ;
  • Le système d’information territorial Sitra, conçu en partenariat avec le Laboratoire d’Informatique de l’université de Franche-Comté.

La méthode Catalyse confronte trois types d’informations et utilise à cette fin trois séries d’outils, selon le schéma suivant :

  • Le logiciel Pragma de dépouillement quantitatif d’enquêtes ;
  • Les logiciels Anaconda et Nuage d’analyse qualitative des données, qui combinent analyse factorielle des correspondances et classification ascendante hiérarchique ;
  • Le système d’information territorial Sitra, conçu en partenariat avec le Laboratoire d’Informatique de l’université de Franche-Comté.

La méthode Catalyse confronte trois types d’informations et utilise à cette fin trois séries d’outils, selon le schéma suivant :

Schéma-de-la-méthode-Catalyse

Methode Catalyse : Les zones grises font référence à des outils fondamentaux

1. Les outils de diagnostic et d’évaluation mutualisent et traitent les informations individuelles multisectorielles pour définir des profils de besoins et pour en mesurer l’importance, afin de proposer les services adaptés à ces besoins. Les mêmes outils servent ensuite pour évaluer les actions qui délivrent des services aux personnes. Ces outils sont les suivants :

  • Le guide de diagnostic et d’évaluation recueille les informations individuelles selon une approche multisectorielle. Ce guide est divisé en thèmes comportant plusieurs questions. Pour faciliter l’exploitation du guide, chaque question est rédigée sous forme fermée, elle propose le choix entre plusieurs modalités de réponse.

  • Une version spécifique du logiciel PRAGMA calcule des tableaux de bord quantitatifs.

  • Les logiciels d’analyse qualitative multicritère ANACONDA et NUAGE établissent une typologie des personnes en fonction de leurs profils de besoins.

2. Le répertoire de services est une base de données actualisable et consultable en ligne. Il inventorie les services aux personnes accessibles aux habitants du territoire. Chaque service est décrit grâce à un formulaire dont les contenus sont structurés, comme pour le guide, en thèmes, descripteurs et modalités. La correspondance entre les questions du guide et les descripteurs du répertoire permet la comparaison entre les besoins diagnostiqués et les services inventoriés. Cette confrontation entre demande et offre permet d’évaluer la pertinence des services existants et d’identifier les services manquants, de façon à adapter l’offre de services aux besoins exprimés.

3. Le système d’indicateurs territoriaux intègre une sélection d’informations à caractère socio-économique décrivant le territoire et la communauté territoriale. Ces données sont constituées et fournies par les services statistiques d’institutions spécialisées. Certains indicateurs sont accessibles en ligne. Le système d’indicateurs territoriaux édite des cartes de besoins, de services et d’indicateurs territoriaux. Elles permettent de comparer la répartition territoriale des besoins avec celle des services et, éventuellement, avec les indicateurs territoriaux, pour optimiser la localisation des services.

Les logiciels Pragma et Anaconda peuvent également être utilisés pour analyser les services et les indicateurs contextuels, quantitativement et qualitativement.

Catalyse propose également une gouvernance participative des partenariats de développement durable.

Méthode-Catalyse-Gouvernance

Méthode Catalyse : gouvernance participative des partenariats de développement durable

Les acteurs constituant le partenariat de développement sont réunis dans un groupe opérationnel. Il définit l’ensemble des données utiles, supervise les analyses et interprète les résultats. Il élabore le guide multisectoriel de diagnostic et d’évaluation, le répertoire de services et opère la sélection des indicateurs territoriaux cohérents avec le guide. Il actualise régulièrement les documents ou les bases de données. Les partenaires collectent les données et les partagent pour l’analyse. Un diagnostic qualitatif identifie les principaux profils de besoins alors que les tris quantitatifs estiment l’importance des groupes d’individus correspondants.

Les acteurs participent ensuite à l’interprétation des résultats au sein d’ateliers thématiques définis et constitués en fonctions des profils de besoins. Les ateliers confrontent les besoins mis en évidence par le diagnostic avec le répertoire des services pour identifier les lacunes et les inadaptations de l’offre de services par rapport aux besoins. Ils comparent encore la distribution territoriale des besoins avec celle des services. Ils confrontent les résultats aux indicateurs territoriaux pour exploiter les potentialités du territoire et pour tenir compte de ses contraintes. Cette démarche d’observation débouche sur des projets, qui sont élaborés dans les groupes de projet. Elle permet ensuite d’évaluer régulièrement les actions réalisées. Le partenariat assure également la publication des résultats, d’abord sur un site extranet destiné aux partenaires, puis sur un site Internet public. La réalisation du diagnostic, sa répétition régulière, la constitution et l’actualisation permanente du répertoire et des indicateurs contextuels alimentent un système d’information partagé et participatif.

Des systèmes d’observation et d’évaluation sont actuellement réalisés dans le cadre de programmes EQUAL, en Franche-Comté avec plusieurs organismes (ADAPEI, MEDIACTION, Jardins de COCAGNE) qui conduisent des actions d’insertion socioprofessionnelle.

L’harmonisation des observatoires européens Catalyse s’est effectuée de 2006 à 2009 dans le cadre de la caENTI.

La méthode et les outils sont maintenant développés et disséminés par la Scop Acokima.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *