Archives de catégorie : Paris 2014

Accès à La Conférence INTI Paris 2014

La 13e Conférence annuelle internationale d’Intelligence Territoriale,  se tiendra les jeudi 11 et vendredi 12 décembre 2014 à Paris au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers)

13th Annual International Conference of Territorial Intelligence will be held on Thursday 11 and Friday, December 12, 2014 in Paris, at CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers)

Le plan suivant vous aidera accéder au CNAM et pour trouver les salles. The following plan will help you to get CNAM and find the rooms http://cedric.cnam.fr/~courtiep/planCnam/plan_Cnam_3e_arrondissement.html

On accède facilement au CNAM par le métro à moins d’une demi-heure des gares.

Easy access to the CNAM by metro less than a half hour from main railway stations.

La conférence se tiendra dans deux amphithéâtres distincts, un par journée, situés à deux entrées différentes du CNAM.

The conference will be held in two separate auditoriums, one per day, located in two different doors of the CNAM.

Le jeudi 11 décembre 2014  elle se tiendra à l’Amphithéâtre Robert Faure (aussi indiqué Z), à l’entrée  292 rue Saint-Martin, en sous-sol, descendre les escaliers juste après le portail, au début de la cour, à gauche ou à droite indifféremment

On Thursday, December 11, 2014 it will be held at the Amphitheatre Robert Faure (also indicated Z), at the entrance 292 rue Saint-Martin, in the basement, down the stairs just past the gate at the beginning of the court, to the left or to the right indifferently.

Le vendredi 12 décembre 2014  elle se tiendra à le matin à l’Amphithéâtre Gaston Planté, entrée 2 rue Conté, escalier 35, 1e étage (Métro Arts et Métiers, sortie Musée des Arts et Métiers). L’après-midi nous utiliserons également deux salles voisines, le Salon d’honneur et la Salle des Conseils.

On Friday, December 12, 2014 it will be held in the morning at the Amphitheatre Gaston Plante, entrance 2 rue Conté, stairway 35, 1st Floor (Metro « Arts et Métiers », exit « Musée des Arts et Métiers »). In the afternoon we will also use two neighboring rooms, the « Salon d’honneur » and the « Salle des Conseils ».

Discours d’accueil – Welcome speech: Manuel Zacklad, Directeur du Laboratoire DICEN

M. Zacklad, Full professor of Information and Communication Science, Directeur du Laboratoire DICEN Dispositifs d’Information et de Communication à l’Ère Numérique, Conservatoire National des Arts et Métiers, France

Bienvenue au CNAM – institution de formation tout au long de la vie – déploiement sur tout le territoire

Bienvenue au DICEN-IDF – unité en SIC qui regroupe des équipes du CNAM, de Paris-Est (IFIS) et de Paris-Ouest

Lien entre intelligence territoriale et villes intelligentes : du paradigme de la représentation à celui du faire

La problématique de la ville intelligente est largement « polluée » par les discours d’escorte des offreurs de logiciels. Elle est dominée par le paradigme de la représentation comme support à la décision. Il faut représenter la ville pour les décideurs : flux, trafic, pollution, fluides (eaux, réseau, électricité…), etc. La vision des offreurs de technologie (par exemple, la société IBM) est que la ville intelligente se résume à un tableau de bord géant destiné aux responsables politiques. C’est une approche techno-centrée guidée par le croisement des technologies, des SIG et du décisionnel enrichie par le « Big Data ». Selon cette approche, la problématique de « l’intelligence » est issue du monde du renseignement, de la planification administrative, de la stratégie des entreprises ou du marketing…

Il faut inverser la perspective : il faut mettre en avant un faire « intelligent », qui relève d’une intelligence collective, avant tout collaborative. Ce n’est pas n’importe quelle intelligence collective, c’est une intelligence collective qui révèle l’existence de communs, pas celle de la compétition effrénée…

Voici quelques exemples de « faire » qui sont évoqués dans les projets de ville intelligence (cf. l’article de Valérie Peugeot dans le livre Devenir Urbain (Carmes & Noyer).

  • Le mouvement des « Villes en transition », résilience face à la crise énergétique
  • Le mouvement des « Commoners » qui se bat pour la défense des communs
  • Le mouvement des tiers lieux (co-working space, fab lab…)
  • Les mouvements de consommation collaborative

C’est sur la base de ces pratiques, de ce « faire », qu’il faut envisager les représentations. Les cartes de l’intelligence collaborative doivent toujours répondre au besoin d’acteurs engagés dans des pratiques collectives, pour répondre à un besoin de réflexivité, d’évaluation et d’apprentissage.