Données générales

Les Données générales

Le sexe, la nationalité, l’âge, le statut matrimonial de l’usager et le nombre d’enfants à charge du ménage sont des descripteurs généraux qui fournissent des repères et permettent une confrontation avec les données contextuelles.

Le descripteur sexe de l’usager doit être considéré avec prudence car il dépend, dans les couples, de la personne qui est déterminée comme l’usager par le travailleur social. Les données relatives au conjoint n’ont pas pu être prises en compte car elles se sont révélées peu fiables. Ainsi, le même problème se pose pour l’ensemble des descripteurs relatifs à l’usager. Toutefois la confrontation avec les données relatives au conjoint montre que les différences d’âges, voire de nationalité, ne sont pas fréquentes au sein des couples.

La nationalité ne reflète la culture que de façon limitée. L’acquisition de la nationalité française peut en effet être récente. La population enquêtée comporte 20% d’étrangers, pratiquement trois fois plus que la proportion des étrangers dans l’ensemble des habitants du Doubs (7,2% ). Cette proportion atteint 24% dans la CLI 5, 28% dans la CLI 2 et 29% dans la CLI 6. Limitée à 4% dans la CLI 3, elle est de 14% dans la CLI 4 et de 16% dans la CLI 1.

En ce qui concerne l’âge, nous constatons que 31% des usagers ont moins de 30 ans, proportion plus accentuée dans les CLI 1, 2 et 6. Les CLI 1 et 2 se singularisent par une forte proportion d’usagers de moins de 26 ans. Les usagers de 50 ans et plus sont 16% mais leur proportion atteint 30% ou presque dans les CLI 3 et 4 et tombe en dessous de 8% dans les CLI 1 et 2. Les proportions restent proches d’une CLI à l’autre entre 30 et 49 ans, les variations affectant plus les classes d’âges extrêmes.

Parmi la population générale, les moins de 30 ans représentent 26% des personnes âgées de 18 ans ou plus sur l’ensemble du département ; la proportion des plus de 50 ans est de 36%, avec des taux légèrement plus forts en milieu rural et sur le Pays de Montbéliard (38% de la population). On a donc dans la population enquêtée plus de jeunes de moins de 30 ans que dans la population du Doubs, et deux fois moins de personnes âgées de plus de 50 ans (avec toutefois la même répartition selon les zones géographiques).

Age de l’usager

Age

Chaque tableau comparatif comporte une colonne par CLI et une ligne pour chaque caractère du descripteur. Il indique pour chaque CLI et pour chaque caractère le nombre de ménages de la CLI possédant ce caractère et le pourcentage qui relativise le nombre de ménages par rapport à l’effectif total de ménages de la CLI. La dernière colonne indique le nombre total des ménages par caractère et le pourcentage relatif à l’ensemble des ménages de l’enquête. Les pourcentages sont toujours calculés par rapport au nombre de ménages enquêtés, dans chaque CLI ou dans le département. Pour cette raison chaque tableau indique le nombre de non-réponses dans la première ligne (plutôt que de les décompter, ce qui ferait varier l’effectif total par CLI et donc les pourcentages). Les pourcentages par CLI peuvent être comparés au pourcentage départemental (colonne total) pour percevoir les variations locales. Compte tenu de l’effectif enquêté, un écart de 1% est significatif.

Plan Factoriel

Plan factoriel 1 et 2 : sexe, âge et nationalité de l’usager

Le plan factoriel représente graphiquement l’ensemble des ménages relativement à deux axes. Chaque ménage est normalement représenté par un point. En raison du nombre de points concernés, le trait pointillé marque le contour du nuage de points relatifs aux 8 897 ménages. La figure montre les positions relatives (un point par caractère) d’une partie des 98 caractères analysés, ceux qui composent les descripteurs (sexe, âge et nationalité) qui nous intéressent actuellement, afin de pouvoir les repérer avec des libellés clairs plutôt que par des codes abrégés. Cette figure peut donc être superposée avec les plans factoriels suivants.

L’origine des axes 1 et 2 correspond au ménage “moyen” alors que le pourtour du nuage (figuré par le trait pointillé) correspond à des profils particuliers. La proximité de deux points indique la ressemblance entre les deux ménages ou les deux caractères correspondants. Des ménages ou des caractères différents sont symétriques par rapport à l’origine des axes. Les points les plus différents s’opposent dans la direction de l’axe 1 (qui correspond à la dispersion maximale des ménages), puis de l’axe 2 (qui est perpendiculaire avec l’axe 1, c’est-à-dire statistiquement indépendant).

Nous avons schématisé les positions, dans l’ensemble des ménages, des trois groupes qui seront décrits dans la partie consacrée à la typologie des populations.

Ainsi, nous observons que les caractères masculin et féminin sont logiquement opposés, symétriques par rapport à l’origine des axes, mais qu’ils restent relativement proches de cette origine, ce qui indique que le descripteur sexe est peu discriminant. Cela n’exclut pas que certaines situations, en particulier certains des 38 groupes de la typologie, ne sont pas spécifiquement constitués d’hommes ou de femmes, mais que de façon générale les problématiques des hommes et des femmes sont souvent comparables.

Il en va de même pour la nationalité.

En revanche, l’âge est un descripteur fortement discriminant. La dispersion parabolique indique dans ce type de représentation une progression ordonnée, des ménages les plus jeunes aux plus âgés. Des ruptures interviennent dans cette progression, vers trente et cinquante ans, du fait de la proximité des moins de 26 ans et des 26-29 ans, d’une part, et des 30-39 ans et 40-49 ans, d’autre part.

La situation matrimoniale de l’usager et le nombre d’enfants à charge du ménage sont des caractères complémentaires, qui sont bien sûr liés à l’âge de l’usager.

Situation matrimoniale de l’usager

Statut Matrimonial

Enfants à charge du ménage

enfants à charge

Les populations suivies comptent de fortes proportions de personnes isolées : 32% de célibataires, 30% de personnes divorcées, séparées ou veuves et 42% de ménages sans enfant à charge. La proportion de familles nombreuses (trois enfants ou plus) atteint 20% des ménages, soit un taux nettement supérieur à celui observé par l’INSEE dans la population générale.

Les situations familiales sont diversifiées selon les CLI. Une forte proportion de célibataires et logiquement de ménages sans enfant à charge s’observe en CLI 1 où les taux de couples mariés, de personnes séparées et de ménages ayant deux enfants ou plus sont particulièrement faibles. Nous notons en CLI 2 relativement plus de célibataires et donc plus de ménages sans enfant à charge. Des proportions relativement plus fortes que le pourcentage départemental de ménages sans enfant à charge s’observent dans les CLI 3 et 4 qui comportent également plus de personnes âgées. Les couples et les personnes séparées sont sur-représentées dans ces CLI. Remarquons enfin que les célibataires et les ménages sans enfant sont comparativement peu nombreux dans les CLI 5 et 6 où les taux de couples mariés ou de personnes séparées et de ménages avec enfants sont plus importants. La CLI 5 est caractérisée par les familles nombreuses.

Situation MatrimonialeLe plan factoriel montre une forte opposition sur l’axe principal des célibataires et des couples mariés, à laquelle correspond une progression du nombre d’enfants à charge du ménage. La principale tendance autour de laquelle s’organisent les populations défavorisées est fortement liée à la situation familiale du ménage. Nous observons que la séparation n’apparaît pas comme une situation en aval du célibat et du mariage, mais comme une situation intermédiaire entre le célibat et le mariage, qui s’explique plutôt par la situation des parents isolés dans le cadre de la progression du nombre d’enfants, et par le mode de prise en charge.


Présentation de l’enquête

La Situation économique


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.